Les métiers de la peinture

Il existe des métiers en grand nombre qui gravitent autour de la peinture et contribuent à offrir des produits et des services de qualité.

Chacun de ces métiers permet d’évoluer avec de la motivation, de l’expérience et des formations.

Sur le chantier :

  • Le peintre en bâtiment rénove, entretient et décore l’intérieur et l’extérieur des bâtiments grâce à ses compétences techniques et esthétiques. Il préconise les travaux à effectuer, les exécute et contribue à embellir les ouvrages.
  • Le peintre anticorrosion prépare, sur chantier ou en atelier, les surfaces à traiter et applique les revêtements de peinture adaptés au support et à l’environnement, en toute épaisseur. Il assure son auto-contrôle.
  • Le peintre façadier étudie les caractéristiques du support et les demandes du client. Il préconise les solutions adaptées pour le ravalement et met en œuvre des revêtements de protection décorative d’imperméabilité et d’isolation thermique.
  • Le chef d’équipe encadre un ou deux compagnons et définit leur charge de travail quotidienne.
  • Le chef de chantier gère le personnel et les travaux de son chantier. Il est à l’écoute de son client et il est le représentant permanent de l’entreprise.
  • Le conducteur de travaux dirige, organise et contrôle les travaux de ses chantiers. Il est responsable du bon avancement et de la gestion du chantier jusqu’à réception finale.
  • Le métreur chiffre les surfaces sur plan ou site. Il établit les quantités de matériaux et la main-d’œuvre nécessaire. Il rédige les devis suivant les directives du chef d’entreprise.

Chez l’entrepreneur :

  • Le chargé d’affaires assure les fonctions commerciales et/ou de gestion de l’entreprise. Il participe aux devis.
  • Le chef d’entreprise démarche les clients, les écoute et traduit techniquement et esthétiquement leurs désirs. Il gère les chantiers, recrute le personnel et contrôle l’administration.

Chez le fabricant :

  • Le peintre décorateur réalise des décors tels que patines, imitations bois, faux marbres, trompe-l’œil…
  • Le technicien formulation couleur formule des teintes et les contretypes à partir de tous les supports imprimés. Il conseille les commerciaux pour déterminer la faisabilité d’un projet. Il est force de proposition pour l’amélioration des produits existants chez le fabricant de peinture.
  • Le coloriste réalise les teintes à l’aide d’une machine à teinter. Il peut également intervenir ponctuellement en clientèle. Il travaille en étroite collaboration avec le responsable du laboratoire couleur.

Chez le distributeur :

  • Le technicien commercial présente les produits aux commerciaux et les forme aux nouvelles techniques. Il élabore des préconisations et participe aux diagnostics des incidents sur chantier.
  • Le démonstrateur utilise les produits mis au point par le laboratoire et donne son opinion sur la facilité d’application, le couvrant, l’odeur, etc. Il teste aussi les nouveaux outils d’application. Il participe à la formation des vendeurs et des clients peintres.
  • Le vendeur comptoir/vendeur conseil décoration ou le technico-commercial est en principe un peintre professionnel, parfois un particulier. Il conseille en décoration sur les gammes de produits (peintures, papiers peints, revêtements de sol et de murs, outils…), les techniques et les prix. Il gère les stocks, développe le portefeuille clients. Il est également en relation avec les chantiers.

 

commercial

 

 

 

 

 

Nos bons conseils : 

  • Avoir des expériences en matériaux de construction est un plus.
  • Être ouvert aux formations en commerce niveau Bac à niveau Bac + 2.

Pour plus d’infos :