Tous les articles par Infopro-finition

Le pouvoir de la couleur, en avez-vous conscience ?

La couleur crée l’identité d’une marque, distingue un objet parmi d’autres. Elle influence sa perception et l’image de qualité. Vecteur d’émotions, la couleur est un facteur d’achat. Soumise à l’effet de mode, les teintes doivent surprendre et se renouveler pour que la magie continue d’agir. Irène Spéculante, styliste couleurs et matières pour CHROMATIQUE chez PPG AC France, décrypte le pouvoir de la couleur.

La suite de l’article ici.

Anticorrosion, l’assurance vie des ouvrages d’art

« Anticorrosion : assurance vie des ouvrages d’art », le terme emprunté au slogan de la Filière Peinture Anticorrosion cadre bien la fonction incontournable de cette famille de peintures très spécifique représentée par le Groupement Anticorrosion du SIPEV. À l’échelle mondiale, 5 tonnes d’acier disparaissent chaque seconde à cause de la corrosion… Problème industriel majeur, elle coûte annuellement en moyenne 3 % du PIB. La protection anticorrosion ne représente en moyenne que 1 % du coût d’un ouvrage et dure plusieurs décennies selon la qualité de conception et d’application, la corrosivité du site.

La suite de l’article ici.

À chaque support sa peinture

Si les phases aqueuses ont conquis l’intérieur avec des résultats plus que probants, certains supports restent exigeants selon leur destination, leur nature ou leur environnement. Et sans impression adaptée, finition ne rimera pas avec qualité.

 

Tous s’accordent à le dire. Avant de peindre un support, il faut le reconnaître, le préparer, et surtout, choisir la bonne impression, « sans être avare sur la qualité », précise François Legay, responsable technique du marketing chez Freltag (PPG AC EMEA). Même son de pot chez Daw France : « tous les fabricants ont développé des impressions spécifiques par typologie de support. Il faut suivre ces préconisations, en particulier avec les phases aqueuses pour une qualité supérieure et optimales dans le sens du client », confirme Norbert Brunn, directeur du service technique. Certes, en intérieur, les supports divers obligent à varier les impressions, « mais une fois qu’elles ont fait le lien avec la finition, il est possible de réaliser un ouvrage uniforme », ajoute Partick Verlhac, directeur laboratoire de qualité bloque les fonds, les rend homogènes « et améliore l’aspect des finitions en diminuant les reprises », ajoute François Legay. « Une finition ne sert pas d’impression. Et même une peinture moyenne de gamme sera adhérente si on applique une impression de qualité. Il faut donc mettre le prix », confirme Patrick Verlhac. Et mettre en œuvre le bon produit.

La suite de cet article ici.

Les rencontres de la peinture anticorrosion : 6e édition

Organisées par la Commission peinture de Cefracor et l’OHGPI (Office d’homologation des garanties de peinture industrielle), la 6e édition des Rencontres de la peinture anticorrosion aura lieu le 22 mars 2017 au Parc Floral de Paris. Sous le thème « Préparations de surface, techniques et impacts environnementaux », quatre ateliers seront animés par des experts : « Le décapage des peintures au plomb », « Mise en peinture des substrats/primaires riches en zinc : galvanisation, métallisation, peinture (silicate er époxy) », « Comment bien aborder la protection de béton par peinture » et « Décapage UHP : retour d’expériences (Marine) et perspectives ».

La source de cet article.

Pour plus d’informations, rendez-vous ici.

Environnement et réglementation : vive le numérique !

La réglementation environnementale avec sa complexité, sa diversité, l’effet millefeuille, les lourdeurs administratives… est un casse-tête chronophage pour les entreprises. Il serait insurmontable sans le numérique. Le dispositif d’information réglementaire se structure sur le Web et la FIPEC, dont la mission est d’accompagner l’activité des entreprises adhérente de ses 5 syndicats, est partie présente dans la mise en œuvre d’outils d’aide en ligne.

La suite de l’article ici.